James est bizarre. Et comme beaucoup de gens bizarres il a décidé d’en faire une force et d’exprimer celle-ci en art. James rappe et chante des textes mi-cyniques mi-raisins que lui inspirent (la pratique narrative de) Nougaro, Oxmo, Solaar ou Vian sur des airs de jazz, de hip hop, de soul ou de chanson française. À travers cette musique résolument live, parfaite pour le velour de sa voix, il s’imagine un monde dystopique où la tristesse est si belle qu’elle mérite d’être louée. Comme si les Muses avaient perdues toute gaieté mais conservé un humour étrange. Premiers degrés s’abstenir, avec James on célèbre cette mort lente qu’est la vie et on exorcise nos soucis. Vous êtes les bienvenus.

Sur scène James est accompagné de sa formation, Die Toten Katzen, composée de Xavier Pernet à la batterie, Jonas Umbdenstock à la basse, de Charles Jankowski aux claviers et de Sabrina Belmo, Clara Bankks et Eléonore Bercq au choeur.

(Selon la capacité du lieu, il est également possible de se produire en version réduite acoustique, piano-voix ou dj set)

© 2016 by James IzCray

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White Twitter Icon
  • White SoundCloud Icon
  • White YouTube Icon
  • logo bc